AccueilL'OrgueCompositionL'EvolutionRestauration

 

Evolution de la spécification de l’orgue de l’Etoile. (Tableau)

 

1874.     Construction de l’orgue Cavaillé-Coll. 2 claviers, 10 jeux.

                Grand orgue: Montre 8, Bourdon 16, Prestant 4, Flute Harmonique 8.

                Récit: Viole de Gambe 8, Voix céleste 8, Flute octaviant 4,  Plein jeu harmonique 2/5 rangs, Trompette 8, Basson-hautbois 8.

1892.     Travaux faites par Cavaillé-Coll.

                Récit: Plein jeu enlevé remplacé par le Cor de nuit 8.

                Pédale: Nouveaux : Soubasse 16 et Flûte 8.

1916.     L’orgue reconstruit par Charles Mutin.

                Grande orgue: Nouveaux: Bourdon 8, Salicional 8, Quinte 2 2/3, Basson 8.

                Positif: Nouveaux Principal 8, Flûte douce, Nazard 2 2/3, Octavin 2, Tierce 1 3/5, Voix humaine 8.

                              Transfer Cor de nuit 8 et basson-hautbois 8 du Récit.

                Récit: Nouveaux Quintaton 16, Flûte harmonique 8, Viole 4, Basson 16, Trompette 8, Cromorne 8, Clairon 4.

                Pédale: Nouveaux Contrebasse 16, Bourdon 8, Basson 16.

1931.     Divers travaux – inconnu pour le moment.

1947.     Travaux faites par Gonzalez.

                Grande orgue: Remplacement de la Quinte par un plein jeu de 4 rangs. Basson 8 transformé en Trompette 8.

                Récit: Cromorne refonte et refait.

1951.     Travaux faites par Gonzalez.

                Positif: Fourniture d’une Quarte de Nazard a la place de l’octavin 2 du Positif. Voix humaine 8 enlevé et remplacé

                             par la Viole 4 du Récit.

                Récit: Remontage de l’octavin du Positif a la place de la Viole 4.

                Pédale: Basson 16 transformé en Bombarde 16. Amélioration de la Contrebasse 16 en baissant les bouches.

1956.     Nettoyage après décoration de l’église (orgue pas suffisamment protégé).

1988.     Relevage générale par Jean-Marc Cicchero.

                Grande orgue : A noter que un moment donné (peut-être 1951) les tuyaux de Montre ont été montés 2 tons pour le rendre plus « flûté » avec l’addition de 4 tuyaux en bois pour les 4 derniers notes. En 1988 la situation était retourné a son état de l’origine.

 

1995.     Au moment de réparer deux gosiers un essai de boucher 3 sur les 4 rangs de Plein jeu était fait pour revenir a la Quinte. (Solution pas adopté).